Posted in Culture

L’Arène Théâtre : l’association étudiante rennaise d’arts vivants [Partie 1]

Partager : Logo de Facebook Logo de Twitter
L’Arène Théâtre : l’association étudiante rennaise d’arts vivants [Partie 1] Posted on 26 mars 2020

“Comment pratiquer un art de la scène ou du spectacle lorsque l’on est étudiant.e?”

Étudiant.e dans un cursus artistique ou simple amateur.trice d’arts vivants, vous vous êtes tous.tes posé.e.s cette question lors de vos débuts à l’université. Je vous propose de suivre une série d’articles qui tourneront autour de plusieurs associations étudiantes d’arts du spectacle, ce qu’on peut y faire et comment elles fonctionnent.

Nous voyagerons à travers la France pour dresser des portraits de ces associations créées et entièrement gérées par des étudiants et mettrons d’ailleurs l’accent sur cette spécificité et ce que cela entraîne.

Pour ce premier article, nous sommes allés à la rencontre de l’association d’arts du spectacle de l’Université Rennes 2 à Rennes: L’Arène Théâtre. L’association a été créée en 1991. À sa création, l’association se nommait d’ailleurs “Amphithéâtre”.

Nous avons pu découvrir l’association avec plusieurs de ses membres dont deux membres du conseil d’administration: Noé Tijou, le président de L’Arène Théâtre ainsi que Clément Poirier, responsable communication.

Conseil d'Administration 2019/2020

Pouvez-vous nous présenter l’association ?

“ L’Arène Théâtre est une association étudiante de spectacle vivant, commence Noé. Son objectif principal est de mettre en avant le spectacle vivant sur le campus de l’Université Rennes 2 ainsi que dans la ville de Rennes et ses alentours. Toute l’année, nous mettons en place des activités et un stage professionnels et amateurs pour nos adhérents.”

En effet, l’association propose deux ateliers et un stage tout au long de l’année. D’abord, vous pouvez assister à l’ATHEO, atelier de pratique théâtrale pour tous.tes et non assidu. Cet atelier est géré par deux étudiants membres de l’association. Chaque semaine, un thème et un intervenant différent y est annoncé et l’atelier étant non assidu, chacun peut s’y rendre quand bon lui semble. L’ATHEO a lieu tous les mercredis soir entre 18h15 et 20h15.

Un second atelier simplement nommé “l’Atelier” est cette fois assidue et animé par un intervenant extérieur. L’Atelier permet donc aux adhérent.e.s de l’association d’avoir une pratique hebdomadaire sur une pratique particulière. Pour cette année 2019/2020, l’Atelier tourne autour de la pratique de l’improvisation.

Ensuite, les adhérent.e.s de l’association se voient proposer un stage d’une semaine pendant le second semestre et animé par un intervenant extérieur, souvent professionnel, autour d’une pratique en particulier.

Puis, la nouveauté de l’année pour l’Arène Théâtre est qu’elle ouvre des “scènes ouvertes” occasionnelles où chacun.e peut s’exprimer artistiquement de la manière qu’il ou elle souhaite.

Enfin, l’association permet aussi à ses adhérent.e.s d’assister chaque année à des week-ends de formation. Cette année, il était possible de s’initier à l’aspect technique ou même à la cascade.

“La spécificité de L’Arène Théâtre, poursuivent Noé et Clément, est que chaque année, nous accompagnons une quinzaine de projets étudiants. L’association ouvre chaque année une candidature ouverte à tous.tes les étudiant.e.s souhaitant s’expérimenter à la construction d’un projet artistique. Chaque projet se voit accorder un créneau de répétition hebdomadaire, une visibilité par le biais de l’association et de ses réseaux, un budget, du matériel technique ainsi qu’un accompagnement administratif et en communication.”

Que vous ayez envie de mettre en scène une pièce ou de monter une création d’art vivant, vous pouvez candidater entre août et septembre en rendant un dossier de candidature explicatif de votre projet. Si ce dernier est sélectionné, une réunion de rentrée vous permettra de présenter votre projet aux adhérent.e.s de l’association et autres curieux.ses pour constituer votre équipe (comédien.ne.s, technicien.ne.s, administrateurs.trices). L’Arène Théâtre permet à chaque projet deux représentations lors de ses deux festivals.
“Nous organisons deux festivals chaque année, nous confie le président de l’association. Un premier se déroule au mois de mars au campus de l’université Rennes 2 et se nomme Entrez Dans l’Arène. Ce premier festival s’adresse plus aux étudiant.e.s de l’université et permet de faire vivre artistiquement le campus universitaire pendant une dizaine de jours. Vous pouvez chaque jour assister à jusqu’à trois représentations de nos projets ou de troupes invitées à l’occasion. Plusieurs activités sont aussi organisées sur le temps du festival. Les représentations et activités y sont gratuites.”

Entrez Dans l’Arène: du 18 au 28 mars 2020. Une pensée de la rédaction de L’Expérimental va vers l’équipe organisatrice du festival qui a malheureusement vu l’évènement s’annuler suite à la situation actuelle du pays.

“Notre second festival les Nocturnes Insolites, reprend Clément, se déroule au mois de mai et est un festival tourné vers la ville. Nos projets Nocturnes se jouent au théâtre de l’ADEC, maison du théâtre amateur pendant une semaine. Nos projets Insolites se jouent dans la ville de Rennes.”

Les Nocturnes Insolites: du 11 au 15 mai 2020

Pouvez-vous nous en dire plus sur le fonctionnement de l’association ?

“L’organisation interne fonctionne avec un conseil d’administration de neuf personnes. nous explique Noé. Chacun.e a un rôle distinct. Il y a d’abord le bureau composé du président, du secrétaire et du trésorier. Ensuite, nous avons aussi un responsable communication et une responsable graphisme, une personne chargée des partenariats et activités ainsi qu’une autre personne chargée de la coordination des projets. Puis évidemment, nous avons une responsable festivals ainsi qu’une responsable technique. Le conseil d’administration se regroupe une à plusieurs fois chaque mois.”

Comme dans la plupart des associations, chaque membre du conseil d’administration a son rôle. Le regroupement de celui-ci permet de pouvoir synchroniser ce que chacun fait ou souhaite faire et de préparer en amont les évènements mis en place par l’association.

“À l’Arène Théâtre, poursuit Clément, nous avons des chargé.e.s d’activités évoquées précédemment qui sont étudiant.e.s, amateur.e.s ou professionnel.le.s. Quand nous accueillons au sein de l’association un intervenant extérieur pour animer le stage ou l’Atelier, nous le rémunérons. Puis, chaque projet que nous accompagnons est dirigé par un.e chargé.e de projet ; que ce soit pour nos projets Nocturnes ou nos projets Insolites. Enfin, pendant les festivals, nous nommons des chargé.e.s de pôles qui ont pour rôle de s’occuper de l’organisation de l’emploi du temps des bénévoles et des différentes tâches à accomplir.”

Chaque année, l’association rennaise fait un appel à bénévoles pour ses deux festivals pour apporter de l’aide dans différents pôles: la billetterie, la technique, l’accueil des projets, l’accueil des troupes extérieurs, la technique, le catering, la communication et les photos et captations.

L’association permet donc à ses adhérent.e.s de se professionnaliser ?

“Oui, mais pas seulement, explique Noé. Nous insistons chaque année pour promouvoir l’Arène Théâtre dans toutes les filières et pas uniquement dans les filières artistiques. Au début de l’année, on essaie de passer dans les amphithéâtres pour présenter rapidement l’association pour les nouveaux.elles arrivant.e.s. Aujourd’hui nos membres viennent d’horizons et de filières différentes. L’Arène Théâtre est avant tout un lieu d’expérimentation où chacun.e peut profiter des activités proposées par l’association pour tester des choses et se tromper.”

Les adhérent.e.s de l’Arène Théâtre sont pour certain.e.s des étudiant.e.s en arts cherchant à se professionnaliser et à se créer de l’expérience pour leur avenir professionnel. Alors que d’autres sont uniquement des amateurs.trice d’arts vivants et ont l’envie de jouer, de créer, d’accompagner ou de mettre en scène en tant que loisir et plaisir personnel. 

“C’est une association ouverte à tous.tes et pour tous.tes!” confient les deux membres de l’association.

Qu’est-ce qu’être une association étudiante en 2020 ?

“Être une association étudiante en 2020, c’est proposer des activités, des projets et toutes sortes de choses pour les étudiant.e.s et organisés par les étudiant.e.s. L’Arène Théâtre est aussi ouverte pour les personnes non étudiantes tant que celles-ci ne représentent pas plus de 30% des adhérent.e.s.” s’exprime Noé, le président de l’association.

“C’est aussi pour les étudiant.e.s la possibilité de faire ce qu’ils aiment à l’université en complément des enseignements théoriques. Les associations étudiantes permettent de proposer une véritable source de culture et d’expérimentation pour les étudiant.e.s.” ajoute Clément.

Quels sont vos rapports avec vos partenaires professionnels en tant qu’association étudiante ?

“Nos rapports sont professionnels, expliquent Noé et Clément. Il faut que dès le début du partenariat, les deux parties instaurent des rapports cordiaux et professionnels et aucun problème ne se pose. Nous savons ce que nous avons à faire et connaissons nos rôles et nos différentes tâches tout en sachant que nous sommes étudiant.e.s et que nous apprenons au fur et à mesure. Certains partenariats professionnels sont aussi présents pour nous accompagner si nous en exprimons le besoin.” 

L’Arène Théâtre compte aujourd’hui de nombreux partenaires à l’université Rennes 2 mais aussi dans la ville de Rennes et ses alentours.

Quels sont, selon vous, les inconvénients d’avoir le statut d’association étudiante ?

“Selon moi, nous confie Clément, le plus gros inconvénient est d’être dépendant financièrement. L’association étant à but non lucratif, elle dépend chaque année des plusieurs subventions qu’elle reçoit.”

“Plus personnellement, enchaîne Noé, je pense que la difficulté pour l’étudiant.e de l’association est de réussir à gérer son temps entre ses cours à l’université, son potentiel travail à côté des cours et les engagements qu’il ou elle a dans l’association.”

Quel est l’avenir des associations étudiantes ?

“Nous pensons que les associations étudiantes vont continuer d’évoluer aux vues de l’augmentation chaque année du nombre d’étudiant.e.s dans les universités, concluent Clément et Noé. Il y a une prise de conscience des étudiant.e.s de l’importance de la vie associative sur les campus. L’Arène Théâtre est implantée dans le territoire rennais depuis de nombreuses années et a des partenaires de longues dates donc elle devrait continuer à étendre son influence. L’association organise de plus en plus d’événements pour se faire connaître du public rennais.”

Rencontre avec deux chargées de projet de l’association:

À la fin de notre entretien avec l’Arène Théâtre, j’ai rencontré Maëlla Vasseur, chargée d’un projet Nocturne et Julie Mariotti, chargée d’un projet Insolite pour la saison 2019/2020 à l’Arène Théâtre.


Maëlla Vasseur est l’auteure et metteure en scène du spectacle L’existence n’est pas une vaste étendue d’eau chill, un projet Nocturne soutenu par l’Arène Théâtre pour la saison 2019/2020.

Affiche du spectacle L’existence n’est pas une vaste étendue d’eau chill pour le festival Entrez Dans L’Arène 2020

L’existence n’est pas une vaste étendue d’eau chill raconte la vie de trois personnages Lou, Naé et Leila passant de l’enfance à l’adolescence et de la vie d’adulte à la vieillesse. La pièce est rythmée par des moments de playbacks. “C’est une comédie dramatique” nous confie Maëlla. 

Cette pièce est donc une forme Nocturne. “C’est une forme jouée le soir dans une salle de théâtre” ajoute Maëlla.

Après trois années au sein de l’association, Maëlla a décidé de proposer son propre projet malgré la peur de l’accueil de ce dernier. “Il est toujours plus compliqué de mettre en scène quelque chose que l’on a écrit, quelque chose de personnel parlant de son vécu, explique Maëlla. En montant ce projet, je voulais déjà parler de choses qui me touchent mais je voulais aussi me prouver que j’en étais capable. Les années précédentes, j’étais comédienne dans des projets et cette année, je gravis une étape. C’est une superbe expérience humaine et au delà de l’artistique, nous sommes là pour nous amuser.”.

La metteure en scène du spectacle évoque aussi la confiance qu’elle a dans l’association et les aides précieuses qu’elle lui apporte. “Selon moi, en tant qu’étudiant.e, nous pouvons apporter une nouvelle vision sur l’art et montrer que nous ne sommes pas uniquement des fainéants qui passent leur temps à faire la fête. Nous nous rencontrons entre nous autour d’une passion commune.” termine Maëlla. L’existence n’est pas une vaste étendue d’eau chill se jouera pendant le festival des Nocturnes Insolites à l’ADEC – MTA entre le 11 et le 15 mai.

Julie Mariotti met en scène sous la forme Insolite une adaptation du roman La mort n’est pas une fin d’Agatha Cristie pour cette saison 2019/2020.

Affiche du spectacle La Mort n’est pas une fin pour le festival Entrez Dans L’Arène 2020

La pièce se déroule à l’époque de l’Egypte ancienne. Un père de famille, Imhotep, rentre de voyage avec une nouvelle jeune femme belle et arrogante qu’il présente à ses enfants. Les relations s’enveniment et les tensions s’intensifient jusqu’à assister à une suite de meurtres. La pièce est une enquête criminelle.

“La forme Insolite permet de pouvoir sortir des formes traditionnelles du théâtre. Il n’y a pas vraiment de limite. L’Insolite peut se jouer n’importe où excepté dans un lieu prévu pour des représentations théâtrales, nous explique Julie. Dans La mort n’est pas une fin, le public est au centre de l’espace.”

Depuis un certain temps, Julie avait envie de se tester à la mise en scène. “Je prends cette opportunité comme une expérience personnelle, explique Julie. C’est une aventure humaine et artistique qui apprend beaucoup de choses. Le but de cette première mise en scène est aussi de m’expérimenter et de me professionnaliser.”

Julie avait découvert l’association l’année précédente et a décidé d’approfondir son expérience cette année avec l’Arène Théâtre pour son ambiance conviviale et les aides multiples que l’association apporte à ses projets. “Nous sommes plusieurs individus qui grandissent ensemble autour d’un même projet, conclut Julie. Les associations étudiantes comme l’Arène Théâtre permettent aux étudiant.e.s de pouvoir s’épanouir en dehors de leur cursus universitaire.”

L’Arène Théâtre qui fêtera donc bientôt son trentième anniversaire permet donc aux étudiant.e.s de pouvoir pratiquer les arts vivants et s’amuser en dehors des cours universitaires. L’adhésion à l’association coûte entre 8 et 10 euros pour l’année et vous permet de participer à toutes les activités.

Comme évoqué précédemment, vous pourrez assister au deuxième festival les Nocturnes Insolites entre le 11 et le 15 mai 2020 à l’ADEC à Rennes. 

Nous remercions Noé, Clément, Maëlla et Julie pour avoir répondu à nos questions. 

  • Site Internet: larenetheatre.fr
  • Facebook: L’Arène Théâtre
  • Instagram: larene.theatre
  • Twitter: larene_theatre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *