Posted in Astronomie

[Dossier] Le système solaire

Partager : Logo de Facebook Logo de Twitter
[Dossier] Le système solaire Posted on 11 novembre 2020

Avant de rentrer dans le vif du sujet, ce [DOSSIER], sera constitué de 8 articles dédié aux différentes planètes de notre système (solaire) avec des dates de publication déjà définie que vous pouvez retrouver ci-dessous et qui sera actualisé à chaque nouvelle publication ou vous pourrez cliquez sur le lien de l’article de votre choix. 

Il y aura quelques numéros spéciaux, je vous garde la surprise…

18 novembre : Mercure

25 novembre : Vénus

17 décembre : Terre

30 décembre : La Lune [Numéro Spécial]

7 janvier : Mars

5 février : Les ambitions Martienne [Numéro Spécial]

21 février : Jupiter

1 mars : Uranus

19 Mars : Neptune

Système solaire : qu’est ce que c’est ?

On appelle Système solaire, l’ensemble des astres soumis au champ de gravitation du Soleil, pour votre information notre étoile à elle seule représente 99,8 % de la masse totale du Système solaire. 
Soleil / Sun
source : Agence spatial canadienne

Le Système solaire évolue dans l’un des bras de notre galaxie spirale, la Voie lactée, à environ 26.000 années-lumière de son centre qui je vous rappelle est un trou noir (un article spécial sera dédié aux trous noirs).

Selon l’Union astronomique internationale, notre Système solaire comprend notamment :

Huit planètes et leurs satellites naturels ; il y en a plus de 175 connus, que sont Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, par ordre d’éloignement au Soleil. Les quatre premières sont qualifiées de planètes telluriques, les quatre dernières, de planètes gazeuses.

Système solaire / solar system
source : Nat Geo France

• Des planètes naines comme Pluton ou Cérès.

• Plusieurs centaines de milliers d’astéroïdes composés de roches et de minéraux métalliques essentiellement. Leur taille est extrêmement variable, de plusieurs centaines de kilomètres aux grains de poussière. Ils sont regroupés majoritairement dans la Ceinture d’astéroïdes principale, située entre Mars et Jupiter.

Astéroïde / asteroid
(vu artistique)

• D’innombrables petits corps glacés comme les Centaures, qui orbitent entre Jupiter et Neptune ou encore les objets transneptuniens dans la lointaine Ceinture de Kuiper.

« La vie est très chère, mais pour ce prix là on a droit chaque année à un voyage gratuit autour du Soleil. »

Albert Einstein
Embarquement immédiat ! / Immediate boarding !
Source : Futura

Système solaire : un monde rempli de surprises …

Au-delà de la Ceinture de Kuiper se trouverait un gigantesque ensemble de corps glacés baptisé nuage d’Oort. Sa limite externe marquerait la limite de l’influence gravitationnelle du Soleil. 

Vue schématique de la limite gravitationnelle du soleil
Schematic view of the sun’s gravitational limit
Source : Nasa

Les astronomes estiment qu’elle se situe quelque part entre 1,6 et 2 années-lumière. Mais l’héliosphère cette bulle créée par les vents solaires ne s’étend pas aussi loin. Le milieu interstellaire l’interrompt dans une direction à une centaine d’unités astronomiques, soit seulement quelque 0,002 année-lumière.

Une année-lumière est égale à la distance parcourue par la lumière dans le vide sois …

9 461 milliards de kilomètres

Notez que le Système solaire réserve sans doute encore des surprises aux astronomes. Certaines régions comme la zone située entre le Soleil et Mercure sont encore mal connues. Les orbites de plusieurs objets transneptuniens suggèrent qu’une neuvième planète, peut-être 4 fois plus grande que la Terre et 10 fois plus massive, pourrait se cacher aux confins de notre Système solaire, entre 500 et 1.200 unités astronomiques du Soleil

Unité astronomique : 0 le soleil – 1 la Terre
Astronomical unit: 0 the sun – 1 the Earth
Source : Futura

Ne ratez surtout pas les prochains articles sur le dossier !

Gardez les pieds sur Terre mais vos yeux vers l’espace.

2 comments

  1. Très bon concentré d’informations, bons sujets et bonne présentation.
    Bravo Sébastien, continue.
    Le monde avance si vite qu’une rétrospective est bien nécessaire.

    1. Merci Patrick pour tes encouragements ! Tu pourras retrouver la suite de mon dossier sur les différentes planètes de notre système dans les prochaines semaines, et tu peux des a présent consulté celui de Mercure qui a été publié cette semaine.

      Merci encore et bonne futur lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *